Collectif "Le Retour de l'Autruche"

Collectif citoyen de la ville et de la communauté de communes de Cognac
 
 
wiki ::dossiers :: manisfeste :: qui sommes-nous :: questionnaires :: quiz :: lettre d information
 
 

Les services de santé dans le pays de Cognac

L’objectif prioritaire de la santé publique doit être l’égalité devant l’offre de soins, parce qu’elle est inscrite dans la devise de la république et dans la loi.

Egalité devant les soins = Egalité d’accès au soins

Les services publics de santé ont la mission d’assurer cette égalité (Art L.112 du code de la santé publique).

Qu’en est-il dans le pays de Cognac ?

Le bassin de population est d’environ 60 000 habitants. L’offre de soins du centre hospitalier de Cognac recouvrait jusqu’en 2002, un vaste ensemble d’activités d’hospitalisation et d’activités extérieures.
Les services chirurgicaux faisaient face aux urgences et à tout type d’intervention chirurgicales relevant de la gastro-entérologie, la gynécologie, la chirurgie osseuse, à l’exclusion de la chirurgie thoracique et crânienne.

A partir de 2003, une convention entre l’hôpital et la clinique privée « Arc en ciel », confiait à cette dernière, les services de chirurgie de l’hôpital ; convention signée par le président du conseil d’administration de l’hôpital, Jérôme Mouhot, maire de Cognac.

L’offre de soins de la clinique est dans le « secteur A2 » de tarifs libres, de ce fait tous les actes médicaux et chirurgicaux font l’objet de dépassements de tarifs par rapport aux remboursement de la sécurité sociale, la différence restant à la charge du patient.

En cas d’urgence, la convention précise que le patient bénéficie d’une prise en charge conforme aux tarifs de sécurité sociale, "à condition d’être passé par les services des urgences de l’hôpital à qui il appartient d’adresser, en cas de besoin, le patient à la clinique". Situation aberrante, temps d’attente aux urgences, distance hôpital-clinique 4 km environ. Cette situation est sensée s’améliorer lors de la mise en service du nouvel hôpital programmé en 2009. D'ici-là, il vaudra mieux ne pas tomber malade, à moins d'avoir un portefeuille bien garni.

Historique de projet de nouvel hôpital et de la déléguation de la chirurgie