Changements récents - Rechercher:

Accueil

Dossiers locaux

Le Collectif

Dossiers nationaux

Divers

modifier le menu

Verallia (ex. Saint-Gobain Emballage)

La verrerie Saint-Gobain Emballage est installé à Châteaubernard (limitrophe Cognac) depuis 1962 (rachat de la verrerie Claude Boucher). Elle produit environ 2 000 000 de bouteilles par jour. Devenu Verralia en 2010.

Cette usine est l'un des plus gros polleurs régional, avec notamment le rang de 1er pollueur régional pour les poussières, l'arsenic, le chrome, le cuivre, le nickel, le cadmium et le plomb, 4ème pollueur régional pour le CO2. Toutefois en 2008 la mise en service d'un électrofiltre doit permettre de réduire très sensiblement les émissions de polluants dans l'atmosphère (voir plus bas). Il était grand temps, les émissions en plombs étant en très fortes progressions depuis quelques années (environ 5 tonnes en 2007).

Le site a été classe risque classe 2 par le ministère de l'écologie, pour sa pollution des sols et les risques encourus par la nappe phréatique d'eau potable.

Historique de la mesure de la pollution


Électrofiltre en construction (11/2007)
  • Le site est sous surveillance par l'ATMO depuis 1998, notamment au travers du capteur de pollution atmosphérique situé place Camille Godard et dont les données sont accessibles en temps réel.
  • Depuis 2003, des analyses semestrielles des eaux souterraines sont menées afin de surveiller le site. St-Gobain puisse en effet de l'eau dans le nappe phréatique et ayant des sols très pollués il y a des risques de contamination de la nappe.
  • En 2004, le site a été classé à risque classe 2 et des études des sols ont été effectués par St-Gobain.
  • En 2004, le site est soumis à un arrêté préfectoral pour stopper son activité a cause d'un taux trop important de légionnélose dans ces tours de refroidissement.
  • En 2005, l'ATMO a réalisé des analyses atmosphériques notamment autour des poussières, du souffre et du plomb. Sans mettre en évidence des densités moyennes hors réglementation, un impact important a été constaté, dépendant des vents.
  • En 2006, il était prévu une étude indépendante de la pollution des sols concernant le plomb, pas pu trouver à ce jour de détails complémentaires. Si l'étude a été faite, les résultats devraient être disponible courant 2007, comme cela a été le cas pour l'étude de l'ATMO en 2005.

Électrofiltre terminé (06/2008)
  • Mars 2006, un incendie se déclare à St-Gobain dans une conduite électrique jouxtant une conduit de fuel. Heureusement pas trop de dégât, mais cela a mobilisé 6 véhicules spécialisés en provenance de Cognac, Jarnac et Chateauneuf, ainsi que le sous-préfet. Incendie suivi d'un deuxième 15 jours plus tard dans un laboratoire.
  • Pour 2007, St-Gobain a annoncé l'installation prochaine d'électrofiltre qui permettront de diminuer "l'impact environnemental".
  • mi-2008, L'électrofiltre est entré en service, plus aucune fumée visible ne sort des 3 fours de l'usine, voir le billet Saint-Gobain, bientôt la fin du plomb pour plus de détails.
  • décembre 2011 : ATMO publie une étude sur la dispersion des pollutions de Verallia (ex-Saint-Gobain).
  • 2012 : l'ATMO met en place une campagne de mesure jusqu'en 2014 concernant Verallia.

Selon les chiffres de l'iREP et de la DRIRE, St-Gobain rejettait presque 5 tonnes de plomb dans l'atmosphère par an jusqu'à l'été 2008.

Les données 2008 de la DRIRE montrent de fortes baisse de la plupart des polluants (plomb, arsenic et cadmium notamment). Les données 2009 (première années de pleine exploitation du filtre) ne donnent plus de mesures pour le plomb ou le cadmium). A noter que l'électrofiltre ne fait disparaître la pollution il filtre et retient la majorité de poussière qui sont stockés sur place puis acheminer vers des centres d'enfouissements spécifiques.


St Gobain devient Verallia (05/2010)

Au printemps 2010, le pôle emballage du groupe Saint-Gobain devient la marque "Verallia", en prélude à la vente de cette branche qui ne représente que 8% des activités du groupe dont la stratégie se recentre sur les métiers du bâtiment.

Emissions polluantes annuelles

Source : DRIRE Poitou-Charentes et iREP

  • CO2 : Gaz carbonique, principal responsable de l'effet de serre
  • SO2 : Dioxyde de souffre
  • NOx : Oxydes de d'Azote
  • Cadmium, Plomb, Nickel, Arsenic : métaux lourds très toxiques
  • DBO : Demande Biologique en Oxygène, c'est la quantité d'oxygène nécessaire pour réduire les matières organiques rejettées
  • MES : Matières en suspension
Émissions polluantes atmosphériques
 2000200120022003200420052006200720082009201020112012
CO2 (Tonnes)--126 813130 000122 595120 951123 599125 000122 296110 000114 000121 000107 000
SO2 (Tonnes)474735705834882853683663669650691901549
NOx (Tonnes)--437466337389523368413444422321403
Chlore (Tonnes)----201210185ndndndnd
Cadmium (Kg)-2964655175743914ndndndnd
Nickel (Kg)--11014015713814412752ndndndnd
Arsenic (Kg)----1902835613437329965353
Plomb (Kg)-2 6092 6892 7272 3583 10330404960596ndndndnd
Prélèvement d'eau
 2000200120022003200420052006200720082009201020112012
Eau souterraine271 000273 000286 000243 000320 000286 000171 000162 000
Réseau (SIEAAC)102 00080 60051 00052 40070 300101 00036 70034 100

Photos du site industriel
Éditer - Historique - Imprimer - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 22/03/2017 11:52